Author - Joanna

#traveladdict #entrepreneurship

se laver les dents écolo

Devenir écolo – Salle de bain zéro déchet : pourquoi passer au dentifrice solide ?

En route vers une manière plus durable de consommer et surtout plus saine pour la santé, je tente de multiples expériences. A la fois pour le ménage, l’alimentation, l’habillement et aussi l’hygiène. En ce qui concerne cette dernière  « discipline, voici mon avis sur le dentifrice solide à la menthe.

Pourquoi se laver les dents avec un dentifrice solide écologique ?

1 – Pour votre santé

Combien de polémiques a t-on déjà entendu à propos de telle crème, tel déo, tel gel douche ?
Les produits d’hygiène qui entrent en contact avec notre corps, à l’extérieur comme à l’intérieur ne doivent vraiment pas être pris à la légère. Certains dentifrices sont mis sur liste rouge et seraient à bannir : perturbateurs endocriniens, substances cancérigènes, irritantes ou polluantes…. Je ne veux plus de ces produits de m**** ! Pourquoi prendre autant de risques et à continuer d’enrichir des industriels qui finalement nous veulent du mal…

2- Pour réduire notre impact sur l’environnement

Mon autre choix repose surtout sur le fait que je suis très soucieuse de la planète et sur la manière dont je consomme. Les tubes de dentifrices ne sont pas recyclable et certaines enquêtes ont démontrés que les substances chimiques de ces tubes avaient des effets très néfastes. Il faut savoir qu’une personne utilise dans sa vie, environ 276 tubes de dentifrice (cf cet article). Faites le calcul si on multiplie par des milliards d’êtres humain !

Utilisez une marque de dentifrice durable et non nocive

Bref, vous l’avez compris, si vous êtes soucieux(se) à la fois de votre santé et de l’environnement, cette alternative est faite pour vous 😉

Il existe de nombreuses marques et la première que je teste est Pachamamaï qui est une marque française, bio et vegan. Il y a donc aussi l’aspect territorial qui m’a séduite, le fait que ce soit produit sur le territoire où je vis, c’est moins de transport et de CO2 émis.

se laver les dents écolo

Je l’ai acheté online sur un site que j’aime beaucoup et qui s’appelle mes courses en vrac. Les ingrédients sont sains :

Compo A quoi ça sert ? 
Carbonate de calcium pour la texture
Argiles Pour le nettoyage.
Xylitol Anti bactérien et anti acidité
Huile de coco Pour son côté apaisant et désinfectant
Glycérine Pour la texture
Menthe poivrée et menthe des champs Pour l’aspect haleine fraiche
Tensioactif doux Pour la mousse au nettoyage

Alors verdict du test du dentifrice solide :

Véritable petite invention qui ne nous déstabilise pas du bon vieux dentifrice traditionnel qui mousse onctueusement dans la bouche.

Le dentifrice solide, lui  laisse aussi cette sensation légèrement mousseuse et d’haleine fraiche après brossage (pas aussi forte que certains dentifrices). Mes dents sont bien lisses et le produit fait parfaitement son job. Le coût est plus élevé, mais il dure plus longtemps. J’ai commencé le 10 septembre, nous sommes le 26 octobre et je pense que j’en ai encore pour 3 bonnes semaines  😉

Bref, en deux mots : je le recommande.
Bon, et j’ai un deuxième avis à vous soumettre ;  celui de mon cher conjoint qui a testé et n’a pas aimé le goût.  Comme on dit, tous les goûts sont dans la nature. Pour ma part, disons que le goût est différent des dentifrices industriels et ça peut être déstabilisant lorsqu’on est pas habitué.

BREF, je continue sur la voix du zéro déchet. Alors je vous dis à bientôt !

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
comment éradiquer les poils du visage

Duvet sur le visage : comment éradiquer les poils ?

Pour bien comprendre tout ce que je vais vous expliquer, je vais d’abord vous raconter ma relation toxique avec la pilosité. Une relation qui a débuté assez jeune, à une période dans la vie où le pic d’hormones est à son paroxysme, c’est-à-dire, à l’adolescence. Aujourd’hui, j’ai bien compris que les poils et moi, c’était une histoire pour la vie ET je sais même que quand je serai vieille, je serai surement cette mémé aux vieux poils sur le menton 😉

Afro métisse

Bref, quand ils sont apparus, ça a commencé par un petit et doux duvet brun : juste sur le menton, et au-dessus des lèvres. Mais vous le savez, la société a un problème avec les poils : j’ai eu droit aux moqueries en tout genre,  je ne pouvais donc plus les voir car je complexais. Alors pour y couper court : j’ai fait appel aux bandes de cires froides (des s******** vendues en magasin qui m’ont d’ailleurs irrité le visage). Ce sont des bandes « spéciales » visage (que je déconseille)  que l’on fait chauffer dans la main et qui m’ont value a plusieurs reprises, de belles couleurs rougeâtres au-dessus de la lèvre (qui a mis un peu de temps avant de s’estomper !)

Bref, mes poils n’ont pas apprécié et se sont rappliqués en masse pour me dire tout simplement : « meuf, on ne partira pas, on est marié jusqu’à ce que la mort nous sépare ! ». Ca alors ! Pour me faire payer cette petite incartade, certains poils se sont incarnés et ont créé des tâches pigmentaires – d’autres ont poussés plus épais et de nouveaux sont apparus plus drus. Je me suis donc retrouvée avec une peau qui n’était plus une peau mais un tableau avec des teintes différentes : rouge au-dessus de la lèvre (irritation), marron foncé sur le menton (tâches pigmentaires) – c’est le grand risque lorsqu’on est noire ou métisse ; avoir des tâches pigmentaires et des infections dues aux poils incarnés (car nos poils sont frisés et poussent en forme de tire bouchon) ;

Bref, J’étais malheureuse, mon duvet avait grossi, des poils drus sont apparus – finalement j’avais tout gagné ! Je vous rassure, 10 ans après ça va bcp mieux, je me sens mieux dans ma peau et mon corps et j’ai pu résoudre ce vilain problème ; Mais avant d’en arriver là j’ai dû faire encore des bêtises. Vous voulez savoir comment ? Et bien, en faisant du laser….

Je vous laisse donc lire cet article l’épilation laser – une véritable erreur si vous souhaitez éradiquer les poils sur le visage pour comprendre pourquoi cette méthode très populaire qui est le laser n’est surtout pas à faire sans indications préalable 😉

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]

L’épilation laser – une véritable erreur si vous souhaitez éradiquer les poils sur le visage

Hello, voici le second article de mon histoire poilesque !
Pour comprendre pourquoi je me suis retrouvée à faire du laser, lisez cet article > Duvet sur le visage : comment éradiquer les poils ?

(C’est bon vous avez lu ?) Voilà, donc après cette grosse déprime, j’ai eu de la chance de travailler dans un centre de médecine esthétique ; Et labàs, touuuuut le monde me recommandait de faire du laser pour mettre fin à mes «problèmes» de poils. Du coup, j’ai commencé par la moustache et le menton où mes poils étaient sombres, certains même drus.

C’était un pur bonheur ! Il disparaissent sous la chaleur puis repoussaient de plus en plus fin, j’étais tellement contente ! Et comme ils repoussaient plus fins, les poils incarnés se faisaient également de plus en plus rares. ET par conséquent, les tâches pigmentaires liées aux  infections que causent les poils incarnés s’estompaient au bout de 6 mois et ne se voyaient quasiment plus au bout d’1 an, voir 1 an et demi plus tard.

Et pourtant, j’étais en train de faire une bien grosse bêtise ! Cette solution n’en est pas  réellement une et a stimulé la pousse d’autres poils. Je me suis donc retrouvée avec une nouvelle toison…. cette fois ci située dans le cou… Donc décidément, on en avait pas fini. A l’époque, je n’avais pas d’autres solutions, c’est pourquoi j’ai continué le laser plusieurs années tous les 3 mois, jusqu’au jour où l’esthéticienne me dit : « franchement, ce serait peut-être plus judicieux que tu fasses de l’électrolyse – car le laser, ça stimule la pousse des poils et cette épilation n’est pas définitive »

A l’époque (il y a de ça 6 ou 7 ans) le laser était vendu par tous les salons d’esthétique comme étant l’invention miraculeuse qui éradiquait définitivement tous les poils.
Or, il s’agit juste d’une solution durable et non définitive, qui fonctionne bien sur les poils drus et bruns et qui est judicieux d’employer sur des grandes  zones qui ne sont pas à proximité de quelques duvets légers…. Car comme moi, vous vous exposeriez à un risque de voir ces duvets légers s‘épaissir et de nouveaux poils très infimes pourront être stimulés par la lumière du laser et devenir aussi touffus qu’une belle foret noire.

Quelles sont les meilleures zones à épiler au laser ?

Le laser est parfait pour les jambes par exemple ou le maillot. Mais se faire « lasérifier » entre les cuisses, sur le ventre ou dans sur le dos est un gros risque de voir ses poils s’épaissir.

Quelle solution utiliser lorsque les poils sont des duvets blonds ou très fins ? Ou comment éradiquer les poils sur le visages ?

L’électrolyse. Et je détaille tout et vraiment tout sur ce traitement qui a changé ma vie 😉

A bientôt !

 

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
SAVOURER LES CHOSES simples de la vie

Electrolyse : comment éradiquer les poils sur le visages de manière durable et sans catastrophe ?

Comme c’est marrant, j’avais écrit ce même article il y a de cela 5 ans environ sur mon blog Afrobelle que j’ai ensuite fermé. Et ayant été sollicitée via Youtube ou Instagram par des filles qui ont galéré comme moi avec leur poils, je me suis dit que j’allais tout de même recréer un article sur ce nouveau blog.

Tout d’abord, si vous n’avez pas lu mes articles qui introduisent les erreurs commises pour éradiquer les poils et ce qui m’a poussé à faire ces bêtises, allez y et vous comprendrez bien la suite de mon traitement dans cet article 😉

Ainsi, pour revenir à nos moutons, comment éradiquer définitivement les poils sur le visage ? Ou du moins, amoindrir les épais poils sur le visage ? Et bien, je fais de l’électrolyse.

Eradiquer les poils sur le visage. C’est quoi l’électrolyse ?

Le principe de l’électrolyse, c’est de détruire les poils en phase anagène (quand le poil pousse) à l’aide d’une aiguille. Cette aiguille est reliée à un fil électrique  qui permet d’électriser et de détruire chaque bulbe. C’est donc une méthode manuelle et qui demande une certaine précision.

Comment se passe le traitement ?

Le traitement se fait généralement chez un dermatologue. Un premier rdv de consultation permet d’analyser « l’ampleur des dégâts » pour définir le temps à passer à chaque séance sur l’éradication de vos poils ;

Pour ma part, c’était d’emblée 60 minutes, j’avais une sacrée toisée comme je l’ai expliqué dans le précédent article. Mais au fil du temps, ce temps diminuait et j’ai nettement réduit jusqu’à 15 minutes toutes les 7 semaines.

Quand commencer le traitement ?

Il est recommandé de commencer le traitement après l’adolescence quand les hormones sont « plus stables ». L’âge idéal est donc à partir de la vingtaine.  Les hormones ont un impact fort sur la pousse des poils et lorsque ces dernières subissent un dérèglement, ceci peut vous amener à reprendre le traitement (ex : la grossesse, la ménopause…)

Combien de temps ce traitement dure ?

Visage : J’ai commencé le traitement en….. tic…tic…..suspens !! ……. 2015… Oui, le visage dure très très longtemps ! Et le docteur m’a dit que les poils du visage prenaient énormément de temps (en moyenne 6 ans) et ne partaient jamais définitivement. Mais rassurez vous, j’ai un duvet relativement fin et lorsque je vais me faire « électrocuter », c’est généralement pour enlever 3 ou 4 poils gênants qui finiront très très fin. Car oui, depuis que j’ai eu ce problème de pilosité, je suis devenue hyper maniaque dès qu’un poil rapplique. Je ne peux pas le voir en peinture ! 😀

En tout cas, le résultat chez moi a été extraordinaire au bout de 6 mois. Puis au fil du temps, c’était super. Le simple fait d’avoir eu cette première séance a été une réponse à mes prières, dans le sens où je n’avais plus de poils jusqu’à ce qu’ils reviennent et qu’illico presto je les éradique.

Pour information, le traitement pour les poils des seins et de l’entre cuisses est tout aussi long d’après mon dermatho.

Avantages et inconvénients :

Commençons par le meilleur :

    • C’est la meilleure solution pour éradiquer les poils sur le visage.
    • L’épilation électrique est la solution pour éradiquer les poils très fins ou les poils blonds. Ce que ne peut pas faire le laser.
  • éradiquer les poils du visage femme noirePlus de poils sur le bec !

Les inconvénients :

    • Un peu douloureux.
    • Créer de petites croutes. Qui s’en vont si on se badigeonne de cicalfate et d’une crème prescrite pour enlever ces croutes.
    • Plus cher que les autres méthodes. Mais au vu de la minutie du travail, c’est tout à fait normal. Disons que c’était un investissement pour moi au début, finalement, c’est le prix pour me sentir mieux !
  • Quelques conseils sur l’épilation électrique :

    • Si vous allez comme c’est le cas pour moi chez un dermato, prévoir 2 mois à l’avance votre prochain rdv
    • Si vous êtes douillet/douillette, se mettre de la crème anesthésiante qui vous sera prescripte au premier rdv.
    • Restez motivé. J’ai eu des périodes de démotivation due à la longévité de ce traitement ; Surtout ne pas baiser les bras ! De nombreuses personnes le font. Il ne faut surtout pas ! Patience est vertue 😉

    Chez qui je vais me faire épiler ?

Je vis en région parisienne et je vais à Victor Hugo chez le docteur Mangin dont je suis très satisfaite ! Si vous y aller, n’hésitez pas à dire que vous venez de ma part 😉

Adresse : 51 rue des Belles Feuilles – 75116 PARIS

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
Visiter Amsterdam

Découvrir Amsterdam au printemps : que voir et que faire ?

Visiter Amsterdam au printemps

Eté, automne comme hiver, Amsterdam est une ville agréable à visiter – une ville incontournable avec une architecture hors du commun. Mais au printemps, sa beauté est encore plus fracassante : arbres en fleurs, champs de tulipes, balades à vélo sous le doux soleil, toutes les bonnes conditions sont réunies pour profiter de la capitale et de sa magnifique nature environnante. Et qu’est ce que c’est agréable !

Champs de fleurs Amsterdam

Alors, que fait-on à Amsterdam ?

1 – Visiter le centre d’Amsterdam

  • Rien de mieux que la bonne vieille méthode du « laissons nous porter » pour profiter pleinement des petites villes. Il y a également une appli (gratuite) que j’aime beaucoup utiliser qui s’appelle « Monument tracker ». Cette appli répertorie sur une carte tous les monuments ou endroits phares de la ville avec à la clé, un bref explicatif.

visiter amsterdam en 3 jours

A – Nous avons donc vadrouillé dans le quartier de Joordan
dans les charmantes petites rues pour prendre en photo les vieux ponts de la ville.

visiter amsterdam

architecture amsterdam

Quartier du Jordaan

B – Avec l’appli « Monument Tracker » et Google Map, nous nous sommes dirigés vers le centre historique pour voir : 

  • la place du DAM : coeur du centre historique avec d’opulents bâtiments « politiques »

place du dam à Amsterdam

place du dam

Gare centrale d'Amsterdam

Autour de la place, nous avons sillonnés les petites rues adjacentes et fait la découverte de jolies boutiques.

  • Ensuite nous sommes partis non loin de là pour voir la gare centrale de jour. C’est aussi un magnifique bâtiment historique à ne pas louper. Ici, des milliers de vélos y sont stationnés. C’est assez impressionnant !

eglise saint Nicholas

En face de la gare,  on ne peut pas louper ce superbe panorama (ci-dessous) que l’on retrouve sur toutes les cartes postales 😉

Visiter Amsterdam

 

B – Nous avons fait une pause déjeuner avant d’explorer du côté du port et ses alentours pour voir une autre facette de la ville

Port amsterdam

 

 

 

Nous avons bien crapahuté et sommes rentrés exténués, assez tôt dans la soirée. L’objectif est de nous lever tôt pour éviter la foule pendant notre escapade au milieu des champs de tulipes.

2 – Passer une journée dans la campagne environnante : aller voir les champs de tulipes à Lisse

Cette journée bucolique est restera gravée dans ma mémoire. Faire du vélo parmi les champs fleuri est à tenter au moins une fois dans sa vie 😉 J’ai fait un article spécialement dédié – cliquez pour en savoir plus > Que faire en avril ? Du vélo à travers les champs de tulipes à Amsterdam.

Champs de tulipes à Amsterdam

visiter Lisse au printemps

3 – Le marché aux fleurs pour le plaisir des yeux

En rentrant de notre escapade fleurie à Lisse, nous avons continué sur le thème des tulipes en allant faire une petite balade aux marché aux fleurs. Des milliers de bulbes sont à vendre ici. De quoi acheter des souvenirs sympas pour ses proches.

Combien ça coûte  ? Il y a pour tous les prix. Comptez de 2 à 5€ le bulbe.

marché aux fleurs Amsterdam

5 – Le Rijks museum : un incontournable culturel du pays

Le dernier jour à Amsterdam était consacré à la culture. Le quartier du musée est très sympa. Nous avons fait un tour au Rijks museum et nous avons fini par un verre en terrasse avant de prendre notre train direction Paris.

Combien ça coûte  ? Comptez environ 20 € l’entrée.

Rijks museum

Où manger des spécialités locales ?

En marchant dans les rues amstellodamoises, vous ne passerez pas à côté des boutiques qui vendent du gouda, le fameux fromage hollandais.
Mmmh, le gouda à la truffe est un réel délice et un bon souvenir à ramener.

gouter au fromage hollandais

Combien ça coûte  ? Comptez à partir de 9€ une petite part de gouda à la truffe.

  • TER : un restaurant argentin
    Euh, c’est local ça ? Pour la petite histoire, il y a de nombreux restaurants argentins à Amsterdam. Pourquoi ? Et bien parce que la femme du roi d’Hollande est d’origine argentine. Il y a donc une grande communauté Argentine au Pays Bas. Alors on ne peut donc pas passer à côté d’un dej ou d’un diner dans un restaurant argentin.
    Ici, pour moins de 10 euros chacun, nous avons mangé dans un restaurant Steakhouse. Nourriture simple et bonne – parfait pour une pause déjeuner.

 

  • Flreyn : un restau parfait pour diner le soir & savourer la cuisine locale
    Le budget est un peu plus élevé que la moyenne (entre 35 et 65€ le plat) mais il en vaut vraiment la peine. Ce weekend à Amsterdam était une surprise  pour l’anniversaire de mon conjoint et le soir je l’ai emmené chez Floreyn. Après notre journée de vadrouille à vélo dans les champs de tulipes, ce restau du soir était un bon réconfort et nous nous sommes régalés. Les produits étaient de très bonne qualité avec à la carte : des spécialités du pays en mode gastro (avec des quantités raisonnables).

Ou dormir à Amsterdam pour pas trop cher ?

dormir amsterdam

L’idéal pour moi serait le quartier de Joordan – mais les prix sont assez élevés et il faut s’y prendre relativement en avance pour avoir un logement convenable pour avril. J’ai débuté mes recherches en Janvier et l’offre de location était presque épuisée.

J’ai donc loué un logement dans le quartier de Bos en Lommer sur Abritel Home Away (quartier ouest d’Amsterdam). Un secteur familial, très agréable au calme et à seulement 15 minutes en tramway du centre-ville. Les 3 nuits m’ont coûtées 350 euro environ.

Le petit mot de la fin 

Amsterdam est véritable havre de paix – à la fois réputée pour son côté sulfureux et festif,  la capitale est également bucolique et répond parfaitement aux personnes recherchant une escapade multifacette pour quelques jours.

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]